méditation : Eveiller son potentiel intuitif

« le 3ème œil celui qui voit l’invisible, nous ouvre la porte à la connaissance des « mystères » de cette création. Il n’y a pas de réelle sagesse sans l’ouverture de ce potentiel qui nous permet de nous relier plus profondément et plus intensément à la création. » Anand Sharabi

                       AJAI ALAI

Ajai Alai Abhai Abai Abhoo Ajoo Anaas Akaas

invincible, indestructible, sans peur, omniprésent, non-formé, sans naissance, impérissable, éthérique

Aganj Abhanj Alakkh Abhakkh

invincible, impénétrable, invisible, intouchable,

Akaal Dyaal Alaykh Abhaykh

immortel, compatissant, inimaginable, sans forme

Anaam Akaam Agaaha Adhaaha

sans nom, sans désir, insondable, incorruptible

Anaathay Pramathay Ajonee Amonee

sans maître, destructeur, libre de toute attache, au-delà le silence

Na Raagay Na Rangay Na Roopay

plus grand que l’amour, au-delà de la couleur, au-delà de la forme

Na Raykhay

sans état

Akarmang Abharmang Arganjay Alaykhay

au-delà du karma, au-delà des doutes, au-delà des batailles, indescriptible

 

 

 

musique d’accompagnement :

 

Méditation pour connecter le 6ème chakra à la puissance de guérison du cœur. Eveiller son potentiel intuitif et découvrir le sens caché en toute chose.

AJC: se placer dans son axe (les chakras bien alignés), placer les mains en coupe (les bords des mains se touchent) face au centre du cœur. Incliner sa tête vers la coupe et se concentrer puissamment au 3ème œil (espace entre les 2 sourcils, la glande pituitaire se met en vibration avec la glande pinéale)

Pendant la musique, méditer dans la respiration du cœur, un souffle léger et régulier par la bouche entrouverte, doux et constant (ayez la sensation de remplir votre cœur comme un 3ème poumon). Remplir son cœur de lumière, d’amour, de gratitude… Dans ce temps de respiration, les mains se chargent de l’énergie guérissante du Cœur.

Dès que le chant commence, élever lentement et harmonieusement vos mains en coupe et la «déverser» au 3ème œil. La colonne est souple et donne le mouvement.

A la 2ème phrase, la coupe redescend lentement au chakra du cœur

En tout 4 phrases. Dans les coupures du chant, on reprend la respiration dans le cœur.
A la fin, placer les mains jointes devant le 3
ème œil, les pouces effleurent l’espace entre les 2 sourcils. Se concentrer puissamment au 3ème œil et se connecter à l’Infini. Laisser venir une vision porteuse de guérison pour notre planète Terre et la projeter… (3’).

Puis méditer silencieusement les mains en gyan mudra, la concentration au 3ème œil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s